Cancer du sein

 Les travaux du Dr. Hamer ont démontré scientifiquement que le cancer du sein est un programme biologique, une réponse biologique à la survie.     L’humain est d’abord et avant tout un animal.  Si l’on se réfère à l’animal dans la nature susceptible de  développer le cancer du sein, cela nous permettra de comprendre pourquoi une femme peut développer un cancer du sein.
Le cerveau ne fait rien au hasard:

Exemple: cancer des glandes mammaires:

 Une lionne met au monde huit lionceaux (son nid).  Un jour, cinq de ses petits tombent dans un ravin et se blessent.  Elle va donc les secourir.  La réaction biologique de la lionne sera de faire plus de lait, car il faut bien les nourrir pour les aider à recouvrir la santé.  Il y a, ici, un besoin urgent du lait, ses petits sont en danger de mort. Donc, pour fabriquer plus de lait, le cerveau donnera l’ordre de fabriquer une masse de cellules supplémentaires super productrices de lait. La masse créée sous l’ordre du   cerveau est une réponse à la survie.
    Le cerveau humain ne fait pas la différence entre:
    – une vraie pomme
    – une pomme imaginaire
    – l’image d’une pomme
    – le symbole d’une pomme
Si vous avez envie de manger une pomme qu’elle soit vraie, imaginaire, symbolique ou virtuelle, le cerveau déclenchera le processus de digestion. De plus, il est important de savoir que le cerveau fonctionne de façon holographique.  La science démontre avec précision cette particularité du cerveau.
Donc si une mère considère encore son enfant de 22 ans comme un enfant sans ressources, voir un bébé et que celui-ci décide de partir travailler dans le tiers monde, cette mère risque de percevoir cette expérience trop dangereuse pour son enfant.
Comme le cerveau ne fait pas de différence entre la réalité et la symbolique:  si la mère ressent que son enfant est en danger, son cerveau donnera l’ordre de fabriquer plus de lait.  Elle se fait beaucoup de souci et elle se sent impuissante pour son enfant (ou pour son conjoint) qui est en danger. Si la mère vit cette nouvelle dans l’isolement et n’exprime pas sa peur, son  niveau de stress augmentera au point qu’elle risque de faire une masse au sein gauche (pour une droitière) pour « nourrir et protéger » son enfant.  C’est alors que sera diagnostiqué un cancer du sein. Le cancer du sein lui envoie une image que son enfant est en danger et son corps donne la réponse parfaite du ressenti vécu.
Une fois la situation pacifiée, le cerveau corrige et permet à la personne de se transformer.  Le cerveau donnera l’ordre de réduire la masse en envoyant des bactéries( dans la nature les bactéries nettoient ) ou la masse s’enkystera.
En physique quantique, il est aussi démontré que pour le cerveau le temps n’existe pas.  Ce qui est arrivé il y a 100 ans, est encore aussi présent, si une situation n’a pas été pacifiée.  Ce qui confirme clairement que nous portons tous en nous, les mémoires de plusieurs générations.
Ce travail sur soi peut permettre de goûter aux qualités de notre essence profonde: joie, sécurité intérieur, confiance en tout ce qui est, amour, paix, calme, liberté, etc.

A propos balthazardmaried

L'autre c'est moi!
En passant | Cet article, publié dans Déprogrammation biologique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Cancer du sein

  1. emmadikongue dit :

    Bonjour. Sans vouloir vous offenser, ceci parait hautement improbable, d’autant plus que certaines femmes développent des cancers du sein sans avoir d’enfants. En plus le cancer met souvent des années à se développer avant de former « une grosse masse ». En plus les cancers du sein sont formées de cellules de type peau et non glande mammaire. Je ne connais pas les théories du docteur Hamer, mais je n’adhère pas à celle-ci en tout cas. En revanche, il est indéniable qu’il y a un lien entre nos émotions, notre vécu et notre santé…

    J'aime

    • Merci pour votre commentaire. Il est tout a fait pertinent.

      En effet, quand on ne connait pas les travaux du Dr Hamer en profondeur, il est facile de s’y perdre. Ceci n’enlève pas le fait que ses travaux sont reproductibles et scientifiques.
      Oui, il y a beaucoup de femmes qui ont le cancer du sein et qui effectivement n’ont pas d’enfant. C’est pourquoi que la notion du symbolique est capital dans ces cas-là. Le cerveau ne fait pas la différence entre le réel, l’imaginaire, le symbolique et le virtuel. je vous invite à observer les femmes qui ont un cancer du sein, elles sont la plupart du temps une personnalité très très maternelle. Elle maternise tout et tout le monde. Alors, son BÉBÉ, peut-être son entreprise, son mari, son projet de vie. De mon coté, j’ai mis plusieurs années avant de valider par moi-même ces travaux. C’est du génie! De plus, il est aussi injuste de dire qu’une masse se construit lentement pour toute les femmes, il y en a pour qui ca pousse tres tres vite; Cela dépends du stress étalé dans le temps et de son intensité.

      Et effectivement, ce que j’ai donné est un exemple d’une sorte de cancer du sein. Les cancers de type canaliculaire ou type peau, comme vous le dites, c’est autre chose. Il y a autant de décodage que d’histoire de vie.

      J'aime

      • emmadikongue dit :

        Merci pour les précisions que vous apportez, tant sur votre point de vue que sur les travaux du Dr Hamer.
        Je ne connais pas en effet ces travaux, et il est vrai que de prime abord ils ne semblent pas scientifiques car ils vont à l’encontre de ce que la science actuelle accepte. Mais étant moi-même étudiante en biologie, je pense que nous ne devons pas rejeter de but en blanc des théories qui semblent contraires à nos concepts. Je vais donc me renseigner sur ces travaux afin de me faire ma propre opinion.
        Et en effet, vous avez raison, certains cancers se développent très vite, j’ai commis une erreur à ce sujet.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s