Comportement violent subit à la pré-maternelle (Fillette de 5 ans)

Petite de 5 ans devient subitement violente et…

La mère me consulte au départ, pour la violence de sa fille, mais finalement on aboutit à un problème plus grave: sa fille de 5 ans n’a pas d’ouverture à son vagin.

 Sa mère me raconte:

«Elle était une petite fille charmante jusqu’au jour où elle est devenue un vrai monstre à l’école (mordre, tirer les cheveux, donner des coups et crier jusqu’à faire peur aux éducatrices). Elles m’ont conseillée fortement de consulter un psychologue d’urgence… qui n’a rien trouvé vraiment de grave. Pourtant, à l’école, son attitude s’était empirée…on voulait l’expulser. À la maison, tout allait bien, mais à la garderie, on pensait de plus en plus que je la battais, et qu’à la maison, il y avait nécessairement de gros problèmes. Alors, j’avais un autre gros problème!!!!J’avais peur que l’on fasse venir la DPJ!!!

Voilà, dans quel état d’esprit qu’elle me consulte: La mère, ma cliente, a tenté plusieurs démarches de type psychologiques pour comprendre pourquoi sa fille est devenue tout d’un coup violente à la pré-maternelle? Sa fille, ne comprend pas elle-même ce qui lui arrive. Rien de spécial n’a changé dans son environnement et dans sa vie. Pourtant, sans crier gare, Mélissa se met à tirer les cheveux, à se battre, à se jeter par terre ou à mordre pour rien.

Rapidement, j’apprends que ma cliente a vécu DES viols dans son enfance.

Je lui explique que l’enfant réalise biologiquement le conflit psychologique non-résolu de ses parents. Elle me confirme qu’elle savait qu’il existait un lien entre elle et sa fille.

Elle me raconte aussi que les médecins lui suggèrent de la faire opérer, ce qu’elle refuse pour le moment, sachant qu’elle pouvait attendre. Elle se sentait incapable d’accepter une opération, malgré les arguments logiques des médecins.

Ma cliente réalise alors que le cerveau de sa fille a fermé l’ouverture du vagin afin de se protéger contre les éventuels violeurs!!!

Je poursuis le travail en explorant la généalogie, et ma cliente se rappelle soudainement: «quand ma fille fut près de ses 5 ans, chaque fois que je devais la laisser avec sa grand-mère, ma fille réagissait fortement à notre départ, pas comme d’habitude.»

Nous apprenons que sa mère (donc la grand-mère de sa petite fille de 5 ans) a subi un inceste justement à l’âge de 5 ans et elle comprend tout à coup qu’elle-même et sa fille réalise que tout cela ne leur appartenait pas. Ma cliente est tout à coup certaine que l’inceste que sa mère a subi à l’âge de 5ans, sa fille le ressentaitactuellement (par cycle). Ce qui explique toute cette violence qui l’habite soudainement.

Après cette rencontre: Elle me témoigne par écrit: «Le tour était joué!!! Vraiment comme par magie, je vous le dis, ma fille est redevenue normale à l’école. Les éducatrices n’en reviennent pas!!!!!!! »

Et elle m’a retéléphonée quelques mois plus tard afin de m’informer qu’une ouverture commençait à se former au niveau de son vagin.

 

A propos balthazardmaried

L'autre c'est moi!
Cet article a été publié dans Histoire de cas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s