Accueil

Ouvrir des possibles

Médecine   Corps/Esprit.

La cause de la maladie n’est pas de nature mécanique, n’est pas le microbe, n’est pas la tumeur mais la manifestation de loi biologiques et spirituels: le lien corps/esprit.

J’ai l’élan de diffuser les multiples avancés sur la compréhension de l’apparition et la disparition des maladies. Il y a des découvertes peu connues et inconnues.

Il existe une multitude de manière pour accéder à la compréhension profonde de nos stress et  de nos maladies mais il y a en une que je privilégie est celle des découvertes et la compréhension des travaux du Dr Hamer et du Dr Sabbah. Ceux-ci peuvent mettre en conscience les conflits non résolus mémorisés refoulés dans son inconscient et imprimés dans la cellule. Le décodage biologique permet de comprendre autrement la maladie et nos comportements inadéquats qui sont finalement les reflets extérieurs de nos croyances issues de situations tragiques, inachevées et intériorisées dans l’inconscient de l’enfant que nous avons été. 

Je crois que ce sont nos blessures d’enfants. Les nôtres ainsi que celles d’origine généalogique. Alors, aborder le quotidien en considérant que ce que l’on perçoit de l’extérieur est le reflet de l’intérieur est la pierre angulaire pour amorcer le déploiement de l’Être. .

J’ai la profonde conviction que la « communication non violente » contribue hautement à « pacifier » nos conflits ouvrant  ainsi un possible vers  la disparition de nos malaises et maladies.

La Communication cœur à cœur: Nos pensées, nos émotions, nos demandes (le pain de notre quotidien) ainsi que toutes nos actions sont les reflets de nos besoins satisfaits ou non.  Cette pratique  donne des moyens concrets pour sortir d’un langage conditionné de reproches, d’accusations, de ressentiments, de vengeance, de honte, de culpabilité, de la notion de bien/mal. Nous entrons donc dans un langage qui favorise l’élan du cœur, qui se concentre sur l’enrichissement de la vie, de la responsabilité de nos choix, afin d’améliorer d’abord la qualité de relation à soi et/ou avec l’autre.

La relation à SOI: Nous sommes venus au monde comme un bourgeon qui se déploie dans son environnement. La force de vivre, l’élan créateur surgit et jaillit du plus profond de notre Être. Le goût de vivre est une impulsion primordiale issue de l’intérieur qui participe à la transformation et à la guérison.

Qu’est ce qui fait que l’on n’arrive pas à goûter cette joie simple d’exister? Quels sont les obstacles qui viennent voiler la sensation de ce plaisir d’exister,  de cette la joie d’être au monde?  Les blessures de l’enfance et plus encore.

 

4 commentaires pour Accueil

  1. Annemarie Rousseau dit :

    Bonjour, depuis mon adolescence je suis en quête du sens de ma vie.Permettez moi de voir si mes voiles se gonflent sous l’effet de vos recherches ! Cordialement.

    J'aime

  2. Je viens tout de voir votre message, etes-vous toujours intéresser?

    J'aime

  3. Sophie dit :

    Bravo Marie-Danielle! xxx

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s